Deux options sont possibles: soit la cérémonie se déroule au cours d'un culte du dimanche, soit elle se déroule comme une cérémonie privée à un autre moment.


Les deux solutions ont leurs avantages et leurs inconvénients.


Le baptême protestant au cours du culte est la formule normalement voulue par la discipline de l'Eglise Protestante Unie. Elle a l'avantage d'insister sur la dimension communautaire du geste. L'inconvénient est que l'on n'a pas beaucoup la possibilité de personnaliser ou de s'adapter lors d'un culte dominical à la famille ou aux amis qui viendraient spécifiquement pour ce baptême. Et puis dans une grande paroisse, les fidèles se lasseraient à la présence trop systématique de baptêmes au cours du culte. Les baptêmes du dimanche peuvent donc être regroupés à plusieurs lors des dates de dimanches possibles qui ne sont pas très nombreuses. (mais la dimension communautaire n'en est que plus présente.


Le baptême lors d'une cérémonie privée permet plus de souplesse dans le choix de la date et de personnaliser autant que l'on veut la cérémonie.


Le déroulement normal d'un baptème protestant en dehors du culte est une cérémonie familiale et chaleureuse durant entre 1/2 heure et 3/4 d'heure.


La musique peut être présente, soit sous forme de disques compacts avec des musiques choisies par les parents, soit sous forme de musique "live" s'il y a dans la famille ou les amis quelqu'un capable de faire cela, soit avec l'aide d'un organiste (qu'il faut alors rémunérer) pour ceux qui aiment beaucoup cet instrument, mais le plus souvent la simplicité de la cérémonie fait que l'on peut se contenter de musique enregistrée au début et à la fin.


La présence de chants ou de cantiques est, dans le cas le plus général, difficile, car cela suppose une assemblée suffisamment pratiquante pour pouvoir assumer, et les chants protestants sont souvent difficiles et peu connus du grand public... S'il s'agit d'une assemblée oecuménique, on peut mettre un chant catholique en entrée, (souvent facile à chanter), on peut aussi mettre "A toi la gloire" après le baptêmes si on veut vraiment en chant, mais si l'on pense que trop peu de gens chanteront, il vaut mieux mettre simplement de la musique.

 

Voici le déroulement normal
(à partir duquel on peut toujours inventer ou aménager...):


Accueil du pasteur


Mot des parents (éventuellement)
les parents peuvent, s'ils le veulent dire en quelques mots pourquoi ils demandent le baptême de leur enfant, cela leur permet de dire eux-mêmes exactement ce qu'ils veulent exprimer par ce geste, jusqu'où ils veulent ou ne veulent pas aller, et cela montre aussi que le baptême est bien l'engagement des parents et non de l'enfant


Prière de Louange
pour se mettre en présence de Dieu. Elle est normalement faite par le pasteur, mais elle peut aussi être faite par quelqu'un d'autre s'il y a un membre de la famille très pratiquant, capable de faire une telle prière.


Lectures bibliques commentées par le pasteur
(voir ci dessous)
Chaque lecture est faite, soit par le pasteur, soit par un parrain-marraine, ou autre, et est commentée immédiatement en quelques mots par le pasteur pour en tirer l'essentiel en relation avec le baptême.


Baptème et bénédiction de l'enfant
(les parents et parain-marraine s'approchent)


Engagement des parents
à faire connaître l'Evangile à l'enfant avec l'aide de l'Eglise, c'est-à-dire d'envisager leur catéchisme futur. La question de l'enracinement dans une paroisse se pose donc au moment du baptême, où ira l'enfant le moment venu, dans quelle paroisse etc?...


Mots ou gestes personnels (éventuellement)
moment opportun pour toute intervention de la part des parrains ou marraine, ou d'un grand parent etc... ou bien remise d'une médaille (ce qui ne se fait normalement pas dans la tradition protestante) ou etc...


Prière universelle
pour l'enfant, les parents, tous les enfants etc... Cette prière peut être faite par un membre de la famille s'il y a quelqu'un d'un peu pratiquant.


Bénédiction finale


Signature du registre et musique.

S'il y a de la musique ou des chants en plus, ils peuvent être: au début, puis après les lectures bibliques ou après le baptême.
Choix des textes bibliques.



Il y a quelque textes classiques utilisés souvent pour un bapteme protestant:


Matthieu 3: 13-16: le baptême de Jésus
Bien que ce texte soit un peu en décalage avec notre pratique (puisqu'il ne s'agit pas d'un baptême d'enfant, et même pas d'un baptême chrétien), il y a deux idées que l'on peut reprendre: d'abord la présence du Saint Esprit qui est la présence de Dieu qui nous accompagne et la voix qui dit: Celui-ci est mon enfant bien-aimé en qui j'ai mis toute mon affection, qui nous rappelle que nous sommes enfants de Dieu et que Dieu nous aime de tout son cœur.


Matthieu 28:18-20: les derniers mots de Jésus
passage apocryphe mais beau: baptiser ne suffit pas, ce n'est pas un acte magique transformant quelqu'un en chrétien, il faut aussi enseigner, et belle promesse de jésus qu'il est toujours présent à nos côtés pendant toute notre vie.


Marc 10:13-16: Les petits enfants
Jésus accueille les petits enfants, et les bénis. A la fois l'on voit qu'aucun enfant n'est trop petit pour compter pour Dieu, que chacun a une importance infinie et ultime, même tout petit, et aussi que cette valeur se trouve dans la nudité, au delà de tout ce après quoi beaucoup d'adultes courent, puisque l'enfant n'a rien...


Ephésiens 4:1-6: l'unité de la foi
texte bien vu surtout dans les situations œcuméniques rappelant que tous les chrétiens ont en commun l'essentiel de la foi et de la grâce qui les rend un autour de ces choses.

On peut donc choisir l'un ou l'autre de ces textes, et puis l'idéal est que les parents trouvent un ou deux textes plus personnels, qui ne parlent ni de baptême, ni d'enfants (parce que là sont les seuls textes possibles sur ce sujet), mais qui disent des choses qui sont leurs convictions, ce qu'ils croient important, pour leur vie de parents, important pour leur enfant, ou ce qu'ils aimeraient d'une certaine façon transmettre à leurs enfants.


Pour cela, il faut chercher un peu dans les Evangiles, ou dans les Psaumes, ou ailleurs, et éventuellement sans avoir pu choisir, discuter de ses propres réactions sur les textes avec le pasteur pour qu'il vous aide à choisir.

dove