La signification du baptême d'enfant dans un temple protestant

 

Le baptême, pour toutes nos églises chrétiennes est un "sacrement", c'est-à-dire le signe visible de la Grâce invisible de Dieu. Autrement dit, le baptême signifie l'amour de Dieu, inconditionnel et premier, dans la vie de tout être humain.


Ce signe est partagé par tous les chrétiens, et en particulier, un baptème protestant ou catholique sera reconnu réciproquement dans chacune des églises comme de même valeur et interchangeable. On peut dire que le baptême n'est pas "protestant" ou "catholique", il est avant tout chrétien, et c'est bien ainsi, puisque la Grâce de Dieu n'est la propriété de personne...


La spécificité du baptême protestant est que pour nous le baptême est un signe "a posteriori", et non "opératoire", c'est-à-dire que le baptême ne "donne" pas la grâce, il dit une grâce déjà offerte. Ainsi un enfant non baptisé n'a-t-il pas moins la grâce que celui qui l'est, ou n'est-il pas moins aimé de Dieu, mais dans un cas les parents ont voulu dire la chose et dans l'autre non.


Le baptême signifie donc quelque chose qui vient de Dieu (son amour ou sa grâce) et n'est en aucun cas un engagement de l'enfant. Le seul engagement humain dans ce geste peut être celui des parents, parce que ce sont eux qui demandent que leur enfant reçoive ce signe. Ils doivent donc, en cohérence avec ce geste, vouloir expliquer ensuite à l'enfant le sens de son baptême, ou essayer avec l'aide de l'Eglise de lui faire connaître l'amour de Dieu, pour savoir s'il voudra ou non y répondre, s'il voudra assumer ce baptême et en prendre la signification pour lui-même, ou s'il voudra simplement le laisser comme un geste disant le souhait de ses parents qu'il découvre l'Evangile.


Ce n'est pas non plus par le baptême que l'on devient chrétien, car pour être chrétien, il faut le vouloir. Ainsi le baptême appelle-t-il une confirmation, confirmation de l'alliance du baptême, comme l'on confirme un engagement mutuel en décidant d'y répondre, ou confirmation du souhait des parents qu'il fasse partie de l'Eglise Chrétienne en y adhérant soi-même en tant que personne adulte.


Ainsi le baptême signifie-t-il normalement l'amour de Dieu, et c'est la raison pour laquelle il est beau de baptiser un bébé. Le baptême d'enfant dit que l'amour de Dieu est premier dans la vie, et que Dieu nous aime, avant même que nous ayons pu mériter ou démériter. La vie Chrétienne consiste non pas à essayer de gagner l'amour de Dieu par notre propre perfectionnement, mais plutôt d'apprendre à y répondre.


Il n'y a aucun "embrigadement" dans le baptême d'enfant, ni d'atteinte à sa liberté, c'est plutôt un souhait des parents, une voie qui lui est ouverte, une possibilité qui lui est offerte de découvrir l'Evangile.


Le baptême a aussi une signification communautaire, c'est l'accueil dans une communauté, par ce geste, l'on dit que l'enfant a sa place dans la communauté chrétienne, en tant qu'il est l'enfant de ses parents. Cette appartenance demandera évidemment une confirmation de la part de l'intéressé quand il aura la possibilité d'une parole personnelle et indépendante.

Par ailleurs, le geste du baptême a pu avoir de très nombreuses autres significations qu'il est souvent difficile d'assumer aujourd'hui. L'une d'elles est celle du pardon des péchés (l'eau peut être pris comme un symbole de purification), mais l'on ne voit pas très bien quels péchés un petit nouveau né pourrait avoir à se faire pardonner, et la réponse traditionnelle qu'il aurait besoin d'être libéré du "péché originel" peut sembler monstrueusement discutable. (A moins d'en garder un sens édulcoré comme quoi l'enfant est pardonné "par avance" par un Dieu qui est tout amour et tout pardon). Un autre sens au baptême a été celui de la nouvelle naissance. Le baptisé était autrefois plongé dans l'eau comme s'il était mort et en sortait comme s'il renaissait à une vie nouvelle. Ce sens peut être compris pour un baptême d'adulte, mais pour un nouveau né, cela ne s'adapte pas très facilement. Ou alors il faut dire que le baptême signifie qu'il ne suffit pas à un enfant de naître de la chair et du sang, mais qu'il faut aussi qu'il naisse d'esprit (selon le dialogue de jésus avec Nicodème en Jean 3). Alors le baptême symbolise cette dimension spirituelle qui doit exister chez l'enfant et que les parents s'engagent à nourrir et à soigner pour qu'elle grandisse en lui.


Finalement on pourrait dire que le bapteme protestant ou catholique exprime une certaine relation de bonne volonté à l'Eglise, au Christ, à l'Evangile, à la foi, à la spiritualité, et c'est un peu à chacun de définir les limites de cette relation positive, parce qu'il n'y a pas qu'une seule manière d'être chrétien, de vivre sa foi, ou son rapport à l'Eglise.