Le déroulement d'un mariage protestant

 

Voiciune liturgie, c'est à dire quelques exemples de textes qui pourraient être utilisés au cours de la cérémonie de mariage, (plusieurs propositions sont faites pour chacun des moments. Il est bien entendu possible d'en trouver d'autres, de panacher...)

Vous pourrez aussi télécharger en fichier texte (.doc) la liturgie de base en français, une version plus développée avec plusieurs choix: liturgie complète, la traduction en Anglais et en Allemand de cette liturgie de mariage protestant

 

La liturgie qui suit propose pour chaque partie plusieures propositions numérotées, la plus courante est bien sûr la première.

 

Défilé et Orgue

L’officiant invite l’assemblée à se lever.

Ouverture

La grâce et la paix vous sont données de la part de Dieu notre père, et de Jésus-Christ notre Seigneur.

Accueil

Je vous souhaite la bienvenue, frères et sœurs dans ce temples où) Nous sommes réunis, dans la joie et la prière, pour être avec f. et g., qui se sont donné leur parole et viennent demander à Dieu de bénir leur union.
L’Église se réjouit avec ceux qui sont dans la joie. À cette heure belle et décisive de votre vie, elle vous entoure de son amitié. Avec vous, elle exprime à Dieu sa reconnaissance.

 

Ensemble, nous faisons louange à Dieu :

Louange

Dieu, notre Père, sois avec nous. Accueille-nous en ta présence, c’est toi que nous cherchons. Tu es notre force et notre espérance. Toi qui es le Seigneur de notre passé, de notre présent et de notre avenir, nous nous confions à toi.
Voici f. et g., tu leur as donné l’amour qui les unit l’un à l’autre, le bonheur de former ce couple par lequel tu poursuis l’œuvre de ta création. Tu es le témoin et le soutien de leur union. Tu leur adresses ta Parole. Tu es avec eux, aujourd’hui, comme tu veux être avec eux et avec chacun d’entre nous chaque jour. Nous te rendons grâces.
Amen.

L’officiant invite l’assemblée à s’asseoir.

Cantique (Psaume, musique)

Instruction

f. et g., vous avez décidé de vivre en couple dans la société. Mariés devant les hommes à la mairie, vous avez voulu le dire ici dans ce temple, pour demander à Dieu sa bénédiction sur votre union, et pour affirmer que ce couple que vous formez, vous voulez le construire jour après jour sur la présence de Dieu et sur l'Évangile du Christ. Ici, vous affirmez votre volonté de vivre ensemble dans le peuple que Dieu conduit.
Interrogé sur le mariage, Jésus a déclaré: N’avez-vous pas lu que le Créateur, au commencement, les fit homme et femme ? C’est pourquoi chacun quittera son père et sa mère, et s’attachera à son conjoint, et les deux ne feront plus qu’une seule chair. Ainsi, ils ne seront plus deux, mais un. Que l’être humain ne sépare pas ce que Dieu a uni.
Se marier dans une église chrétienne, c'est affirmer un projet commun, c'est témoigner de vouloir, ensemble, vivre l'Évangile et la vocation que Dieu vous propose. Cet idéal de vie, il est résumé par le Christ lui-même dans ces deux commandements: Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton, cœur, de toute ta pensée, de toute ta force et de toute ton âme, et ton prochain comme toi-même. Avec l’aide de Dieu vous pourrez apprendre à aimer ensemble ceux que Dieu mettra sur votre route, et désormais chacun de vous est le plus proche de tous les prochains.

 

Lectures bibliques

Dans cette Bible que nous allons vous remettre tout à l’heure, nous lisons ces textes qui vous sont plus particulièrement adressés aujourd’hui :

  • texte 1
  • texte 2
  • texte 3

Silence, musique ou cantique

Prédication

Silence, musique ou cantique

Invitation

L’officiant invite l’assemblée à se lever.

f. et g. Levez vous pour vous engager maintenant, devant Dieu et devant son Église. (J’invite aussi les témoins à s’approcher, et l’assemblée à se lever pour montrer que nous sommes témoins de cet engagement.

Engagements

g., vous avez pris f. pour femme
Lui promettez-vous de l’aimer,
de la respecter,
de l’encourager,
de vivre avec elle dans la vérité
de lui demeurer attaché dans les bons et les mauvais jours et de lui rester fidèle pendant toute votre vie?
- Oui, (avec l'aide de Dieu).

f., vous avez pris g. pour mari,
Lui promettez-vous de l’aimer,
de le respecter,
de l’encourager,
de vivre avec lui dans la vérité
de lui demeurer attaché dans les bons et les mauvais jours et de lui rester fidèle pendant toute votre vie?
- Oui, (avec l'aide de Dieu).

Ainsi responsables l'un de l'autre,
acceptez vous ensemble la responsabilité de parents qui peut vous être donnée,
et voulez-vous élever dans la foi chrétienne les enfants qu'il vous serait donné d'accueillir?
- Oui, nous le voulons.

Formule conclusive

Dieu est témoin de vos promesses. C’est lui qui vous donnera la force et la joie de les vivre.

Remise et échange des anneaux

Portez désormais ces anneaux, signe de votre amour et de votre volonté de vous demeurer fidèles.

Vous n’êtes plus deux, mais un. Que l’être humain ne sépare pas ce que Dieu a uni.

Les époux peuvent dire en passant l'anneau au doigt de son conjoint:
f./g., je te donne cette alliance, signe de notre amour et de notre fidélité.

Bénédiction du couple

f. et g., recevez maintenant la bénédiction de la part de Dieu sur votre union.

Dieu vous bénisse sur la route où vous marchez ensemble. Qu’il l’éclaire jour après jour de sa présence et de son amour. Qu’il vous donne le bonheur promis à ceux qui se confient en lui. Et la joie du Seigneur sera votre force. Amen.

Remise de la Bible

Selon la tradition des Églises de la Réforme, nous vous remettons cette Bible pour témoigner qu’il y aura toujours dans votre foyer une place pour cette parole de vie, et pour vous rappeler que quoi qu’il vous arrive, vous ne serez jamais seuls, mais que Dieu sera toujours avec vous.

Moment musical ou cantique

Prière pour les époux

(prière préparée par les époux, et dite par un des témoins ou par l'officiant)

Prions :

Nous te prions pour f. et g. Permets qu’ils vivent toujours dans la nouveauté de l’amour. Donne-leur paix, joie et harmonie. Fais que chacun puisse toujours compter sur l’autre, et qu’ainsi ils construisent ensemble un foyer solide et accueillant. Donne-leur, s’ils ont des enfants, le bonheur de les élever dans la lumière du Christ. Donne-leur ton Esprit, afin qu’ils trouvent dans ta Parole le sens, la force et la joie de leur vie.

“Notre Père”

Nous voulons maintenant faire monter vers toi la prière qui réunit tous les chrétiens comme des frères qui reconnaissent en Dieu leur Père:

 

Notre Père qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi
à ceux qui nous ont offensés;
Ne nous soumets pas à la tentation,
mais délivre-nous du mal,
car c’est à toi qu’appartiennent le règne,
la puissance et la gloire,
aux siècles des siècles.
Amen.

 

Offrande et Musique

Aujourd’hui nous sommes dans la joie et dans la fête, mais il est bon de se souvenir que certains sont dans le dénuement et l’épreuve, et qu’il ne suffit pas de prier pour eux. Voici donc un moment d’offrande qui nous permettra de partager une partie de nos biens pour que ceux qui sont dans l’épreuve aient un peu moins de peine. La collecte qui va être faite parmi vous sera destinée au service d’entraide de la paroisse c’est à dire pour les plus démunis qu’elle veut aider.
Que cette offrande manifeste notre joie et notre communion.

Signature des registres [et Offrande]

(Cantique final)

Annonce

(par exemple : "les félicitations auront lieu à l'extérieur du temple, après la bénédiction que Dieu adresse à chacun de nous")

Envoi

Frères et sœurs, nous dit l'apôtre Paul,

Soyez joyeux dans l’espérance, patients dans la détresse, persévérants dans la prière. (Rom 12:12)

Bénédiction

Et maintenant f. et g. et nous tous,
allons sur nos chemins
et que la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ,
l’amour du Père
et la communion du Saint-Esprit
soient avec tous et chacun.

 

Le Dieu de l’espérance
nous comble de toute joie et de toute paix
afin que nous débordions d’espérance,
par la puissance du Saint-Esprit.

défilé et orgue (ou félicitations dans le cœur du temple et orgue)