Ecouter la version audioConf MP1

Le Fils de l'homme viendra comme un voleur

Prédication prononcée le 20 août 2017, au Temple de l'Étoile à Paris,

par le pasteur Louis Pernot

 

 

 Retour à la liste des prédications

 

Luc 12:35-46

35Mettez une ceinture à vos reins, et que vos lampes soient allumées. 36Et vous, soyez semblables à des hommes qui attendent que leur maître revienne des noces, afin de lui ouvrir aussitôt qu’il arrivera et frappera. 37Heureux ces serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera veillant. En vérité, je vous le dis, il se ceindra, les fera mettre à table et s’approchera pour les servir. 38Qu’il arrive à la deuxième ou à la troisième veille et les trouve ainsi, heureux sont-ils ! 39Sachez-le bien, si le maître de la maison savait à quelle heure le voleur doit venir, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison. 40Vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l’homme viendra à l’heure où vous n’y penserez pas.

41Pierre lui dit : Seigneur, est-ce à nous que tu adresses cette parabole, ou à tous ? 42Et le Seigneur dit : Quel est donc l’intendant fidèle et prudent que le maître établira sur ses gens de service pour leur donner leur ration de blé au moment convenable ? 43Heureux ce serviteur, que son maître, à son arrivée, trouvera occupé de la sorte ! 44Je vous le dis en vérité, il l’établira sur tous ses biens. 45Mais, si ce serviteur se dit en lui-même : Mon maître tarde à venir, s’il se met à battre les serviteurs et les servantes, à manger, à boire et à s’enivrer, 46le maître de ce serviteur viendra le jour où il ne s’y attend pas et à l’heure qu’il ne connaît pas, il le mettra en pièces et lui fera partager le sort des infidèles. 47Le serviteur qui aura connu la volonté de son maître, qui n’aura rien préparé et n’aura pas agi selon sa volonté, sera battu d’un grand nombre de coups. 48En revanche, celui qui ne l’aura pas connue et aura commis des actes dignes de châtiments, sera battu de peu de coups. On demandera beaucoup à qui l’on a beaucoup donné et on exigera davantage de celui à qui l’on a beaucoup confié.

 

1 Thessaloniciens 5:1-11

1Pour ce qui est des temps et des moments, vous n’avez pas besoin, frères, qu’on vous en écrive. 2Car vous savez vous-mêmes parfaitement que le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit. 3Quand les hommes diront : Paix et sécurité ! c’est alors que soudainement la ruine fondra sur eux comme les douleurs sur la femme enceinte, et ils n’échapperont point.
4Mais vous, frères, vous n’êtes pas dans les ténèbres, pour que ce jour vous surprenne comme un voleur ; 5vous êtes tous fils de la lumière et fils du jour. Nous ne sommes pas de la nuit ni des ténèbres. 6Ne dormons donc pas comme les autres, mais veillons et soyons sobres. 7Ceux qui dorment, dorment la nuit, et ceux qui s’enivrent, s’enivrent la nuit. 8Mais nous qui sommes du jour, soyons sobres : revêtons la cuirasse de la foi et de l’amour, ainsi que le casque de l’espérance du salut. 9Car Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à la possession du salut par notre Seigneur Jésus-Christ, 10qui est mort pour nous, afin que, soit que nous veillions, soit que nous dormions, nous vivions ensemble avec lui. 11Ainsi donc, exhortez-vous mutuellement et édifiez-vous l’un l’autre, comme vous le faites déjà.