Premier livre de Samuel

Leçon pour Ecole Biblique (enfants de 8 à 12 ans)

Ce dessous, de simples notes pédagogiques, sans autre prétention que de donner des pistes de lecture pour les adultes voulant initier des enfants à la lecture des textes cités.

Elles seront perfectionnées au fur et à mesure, et complétées d'éléments pédagogiques d'animation.

 

 

Désobéissance de Saül

 

Le manteau déchiré

Saül déchire le manteau de Samuël

1 Sam 15:1-11 + 16 (ou version courte sauter les versets 4-6 : 1 Sam 15:1-3, 7-11 + 16)

Saül ne sera pas parfait, il fera une grosse erreur.

« Eternel des armées » expression pour dire que Dieu est le dieu de tout le cosmos (les « armées » désignaient les « armées célestes », c’est-à-dire les étoiles. C’est donc le Dieu de tout l’univers.
« Amalec » chef d’une tribu ennemie d’Israël : les Amalécites.

« Voué à l'interdit » expression pour dire que quand gagne une bataille, il est interdit de prendre le butin pour soi: tout doit être destiné à Dieu (donc détruit ou brûlé), cela évite que les hommes fassent la guerre pour s'enrichir, indique que le but de la bataille, c’est juste de se défendre ou de lutter contre un mal, n’agit pas par intérêt personnel ou cupidité.

Ici, très très violent, tue tout le monde. C’était une époque barbare...

Saül fait donc des guerres « justes ». Mais bientôt il va désobéir, et accepter que certains profitent du combat pour leur avantage personnel.

Les hommes de l'ancien testament pensaient que Dieu punissait et voulait la mort !


1 Sam 15 19-30,35 :  Samuel fait des reproches à Saül

v.22: « l'obéissance vaut mieux que les sacrifices ». Veut dire qu’il vaut mieux faire la volonté de Dieu que de se contenter de faire des actes de piété ou des rites. L’important : aimer son prochain comme soi même plus que de pratiquer la religion dans les églises. Jésus ira plus loin donc en disant : « Ce que je veux c'est l'amour, pas le sacrifice. » Matt. 9:13

v. 24 : Saül a obéi au peuple par soucis de conformité, il se laisse bêtement influencer. Il faut avoir le courage de la différence, ne pas forcément faire comme les autres.

v.27:Il est donc relevé de sa fonction, car le manteau = apparence, la fonction (ex: les prophètes)
v.30: Saül regrette mais il est trop tard.

Se pose la question du pardon, il n’y en a pas beaucoup... L’ancien testament est moins pardonneur que le Nouveau. Mais cela dit, peut-être que Dieu pardonne mais il doit quitter sa fonction, le fait d’être pardonné ne permet pas de faire n’importe quoi. Dieu peut pardonné, mais Saül a juste montré qu’il était inapte à être roi, demandait une rigueur morale dont il n’était pas capable. Il doit faire autre chose et laisser sa place à quelqu’un d’autre.

 

Retour à la page: Catéchismes et Ecoles Bibliques