Les Juges

Leçon pour Ecole Biblique (enfants de 8 à 12 ans)

Ce dessous, de simples notes pédagogiques, sans autre prétention que de donner des pistes de lecture pour les adultes voulant initier des enfants à la lecture des textes cités.

Elles seront perfectionnées au fur et à mesure, et complétées d'éléments pédagogiques d'animation.

 

Gédéon

Résumer des épisodes précédents: Abraham a un fils : Isaac qui en a deux : Jacob et Esaü. Jacob (Israël) en a 12 qui seront les chefs des 12 tribus. Une famine les exile en Egypte, là ils y seront maltraités, Moïse va les aider à sortir après sa rencontre avec Dieu au buisson ardent, ils traversent la Mer Rouge, restent 40 ans dans le désert, y reçoivent la Loi au mont Sinaï, puis Moïse meurt et Josué fait entrer le peuple dans la terre promise : le pays de Canaan. A la mort de Josué, le peuple choisit des juges pour les diriger. Le peuple n’avait pas le droit d’avoir de roi, car Dieu seul est roi. Ces personnes jugeaient si le peuple suivait la volonté de Dieu et ses commandements, comme des gouverneurs.

 

Juge 6 : 1 et 6-8a

Verset 1 : le peuple se comporte mal, et conséquence : il a des problèmes. Il ne faut pas croire que Dieu punisse (c’est une vue de l’ancien Testament). Pour l’Evangile : Dieu ne punit pas et le mal qui nous arrive n’est pas la punition de notre péché. (Même si parfois le mal fait peut engendrer du mal c’est vrai, mais ce n’est pas une punition de Dieu).

Il faut lire l’Ancien Testament à partir du Nouveau Testament qui nous présente un Dieu que bon.

« Madian » était le pays d’ennemis des Israélites : les madianites.

Un « Prophète » n’est pas quelqu’un qui prédit l’avenir, mais qui parle au nom de Dieu. Il proclame la parole de Dieu.

 

Juge6 : 11-16

Les juifs demandent un chef, et Dieu va leur envoyer Gédéon.

« Anges » : veut dire : « porte-parole », « messager ». Les anges ils n’existent pas sous la forme de créatures ailées. Dire qu’une ange parle à quelqu’un, c’est une expression imagée dans l’Ancien Testament, pour dire que quelqu’un entend ce que Dieu veut lui dire. Mais Dieu ne parle pas avec des paroles comme nous, il parle dans notre cœur, dans notre pensée, quand on le prie, le cherche, pense à lui, lui parle et lit la Bible. Si on dialogue avec Dieu dans la prière, on comprend quelque chose qui vient de lui.

(Ou alors l’ange qui intervient là est tout simplement la personne annoncée comme un prophète : quelqu’un qui vient parler au nom de Dieu)

Verset 13 : Là se pose la question : pourquoi il nous arrive des malheurs si Dieu nous aime, on peut avoir l’impression parfois que Dieu nous abandonne.

Mais le texte nous apprend que Dieu ne nous abandonne jamais en fait.

Verset 14 : Gédéon attend que Dieu fasse quelque chose. Dieu lui dit de se mettre lui-même au travail ! Plutôt que de se lamenter sur son sort, Dieu l’invite à se prendre en main et à faire ce qu’il peut.

«Va avec la force que tu as». Beau verset: Dieu ne fait pas tout, il nous aide à faire ce que nous devons faire avec notre propre force, même si elle n'est pas très grande. Et complète au v. 16 : « car je suis avec toi ».

Gédéon, le plus faible et le plus pauvre, peut tout de même être utile et servir Dieu et même réaliser des grandes choses. C'est lui qui a été choisi !

Le mode d'action de Dieu dans le monde c'est TOI avec l’aide de Dieu. Si des choses ne tournent pas rond, c'est à toi d'agir avec la force et l'énergie que tu as et l’aide de Dieu. Et même si ce que je peux faire pour moi, les autres ou le monde semble bien petit, il ne faut pas se décourager, il faut faire ce qu’on peut faire, et Dieu pourra faire que ça serve à quelque chose au delà de ce que l’on peut penser.

Paul dira un peu la même chose : « Dieu a choisi les choses faibles de ce monde pour confondre les fortes», (1 Cor 11 :27)

Eau et Pain

De l'eau et du pain

 

Retour à la page: Catéchismes et Ecoles Bibliques