La Genèse

Leçon pour Ecole Biblique (enfants de 8 à 12 ans)

Ce dessous, de simples notes pédagogiques, sans autre prétention que de donner des pistes de lecture pour les adultes voulant initier des enfants à la lecture des textes cités.

Elles seront perfectionnées au fur et à mesure, et complétées d'éléments pédagogiques d'animation.

 

 

Jacob et Esaü

 

Lire : Gen 25 : 19-34 La naissance d’Esaü et de Jacob

C’est juste une histoire à connaître.
En bref : Isaac aura deux enfants avec Rebecca : Jacob et Esaü enfants jumeaux. Esaü l’aîné, aimant la chasse et l’extérieur, velu et roux, et puis Jacob plus casanier et plus malin.

Le droit d’aînesse était non seulement le droit d’hériter de tout, mais surtout d’hériter de la bénédiction du père, c’est à dire d’hérigter de la promesse que Dieu avait faite à Abraham (père d’Isaac) et à sa descendance (par les aînés) d’être les pères d’une nation nombreuse : le peuple élu.  C’était donc très très important. De fait, Jacob grâce à sa ruse sera le père d’Israël, et pas Esaü.

Esaü vend son droit d’aînesse à son frère Jacob contre un plat de lentilles, ce n’est pas très malin il faut dire, il n’est qu’un ventre !

En fait, aucun des deux frères n’est exemplaire : Esaü n’aurait pas dû perdre ce trésor pour se nourrir le ventre, et Jacob est vraiment un profiteur de la situation.

 

Lentilles

Pour un plat de lentilles.

Lire : Gen. 27 :1-40 : Jacob béni par son père.


Finalement donc Jacob hérite de la bénédiction, ce sera lui qui donnera naissance au peuple d’Israël. C’est la victoire de la finesse et de la ruse sur la force et la brutalité (comme pour David et Goliath). Mais il y a eu tromperie ! Apparemment Jacob a mal agi. Encore que, pour sa défense, on peut dire que cette bénédiction lui était dûe puisqu’il avait acheté à son frère. Donc il ne vole rien du tout il récupère juste ce qui devait lui revenir. Mais la méthode est mauvaise. Il fait le mal, et ce mal générera beaucoup de haine et de violence. Esaü voudra tuer Jacob, et Jacob devra s’exiler chez Laban son oncle.

Jacob va hériter de la promesse et devenir un grand patriarche, mais il a vraiment mal agi. Les acteurs de la Bible ne sont pas tous parfaits, et Dieu a besoin de chacun, même imparfait pour accomplir son plan. Malgré son erreur, le salut de Dieu passera par Jacob. Nos erreurs, et nos imperfections ne nous disqualifient pas du projet de Dieu, et ne nous empêchent pas de le servir.

 

Peaux

Est-ce bien toi mon fils?

 Lire : Gen. 27 :41 : Haine d’Esaü

 

Retour à la page: Catéchismes et Ecoles Bibliques