Josué

Leçon pour Ecole Biblique (enfants de 8 à 12 ans)

Ce dessous, de simples notes pédagogiques, sans autre prétention que de donner des pistes de lecture pour les adultes voulant initier des enfants à la lecture des textes cités.

Elles seront perfectionnées au fur et à mesure, et complétées d'éléments pédagogiques d'animation.

 

 

Jéricho

Le peuple est enfin arrivé à la Terre promise, mais malheureusement elle n'est pas libre il y a des gens dedans, et en particulier dans la ville de Jéricho, fort bien défendue par de hautes murailles.

Jericho

La ville de Jéricho

 

Lire : Josué 6 : 1-17+20 (ou Josué 6 :1-27)

Texte un peu violent, mais en fait à l’époque c’était comme ça. Nous lisons par le filtre du Nouveau Testament donc nous prônons l’amour des ennemis et plutôt pas de violence. Et donc il faut lire ce texte comme une image : il n’est pas faux si voit Jéricho comme l’image non pas d’ennemis humains, mais des obstacles qui sont dans notre vie, il n’est pas si facile d’accéder à ses buts, au bonheur, à la foi parfaite etc. Parfois des obstacles se dressent sur notre route.

Là Dieu donne méthode pour franchir ces obstacles et parvenir au bonheur et à la paix promis.

Dans leçon précédente, on avait vu que en gros il faut avancer en mettant en avant les prêtres avec l’Arche, c’est-à-dire la présence de Dieu (l’Arche), la parole par la Bible (la tables de la Loi), et la prière (Les prêtres). Mais c’est parfois un peu plus compliqué, là, la méthode est plus complète.

Pour la prise de Jéricho: les Israélites doivent tourner autour de la ville en sonnant la corne de bélier une fois pendant 6 jours et 7 fois le 7e jour. Et alors les murailles vont tomber d’elles-mêmes.

Cette histoire montre que la vie chrétienne est une lutte nécessitant de la confiance et de l'opiniâtreté. Comment vaincre les difficultés ? Ce n'est pas facile car un tour de ville ne suffit pas. Il faut persévérer avec confiance, même si cela ne semble avoir aucun effet. Il faut du temps. Dieu nous aide mais il faut aussi participer, il ne fait pas tout pour nous.

L'arme du chrétien : la trompette et les cris. La voix de Dieu est souvent comparée à un son puissant comme une trompette, et les cris peuvent être ceux du chrétien qui crie à Dieu pour lui exprimer sa peur, son désir d’y arriver, ou autre. Devant des obstacles très importants, le texte nous incite à ne pas forcément essayer de l’affronter brutalement, mais avoir de la patience. Il faut faire le tour du problème plusieurs fois, y revenir en écoutant la parole de Dieu et ne pas l’attaquer de front. Revisiter sa vie, ses craintes avec la compagnie de la Parole de Dieu, c’est efficace, même si dans un premier temps semble inutile. C’est un exemple de patience, chaque tour en fait semble ne servir à rien… Il ne faut pas se décourager, beaucoup de problèmes tombent d’eux-mêmes finalement.

NB : Rahab la prostituée est une ancêtre de Jésus.

(Cf. histoire mentionnée dans l’épître aux Hébreux dans le Nouveau Testament : Heb 9:30 « C’est par la foi… »).

Trompettes de Jéricho

Les trompettes de Jéricho détruisent les murailles

 

Retour à la page: Catéchismes et Ecoles Bibliques