Evangile de Jean

Leçon pour Ecole Biblique (enfants de 8 à 12 ans)

Ce dessous, de simples notes pédagogiques, sans autre prétention que de donner des pistes de lecture pour les adultes voulant initier des enfants à la lecture des textes cités.

Elles seront perfectionnées au fur et à mesure, et complétées d'éléments pédagogiques d'animation.

 

L'amour

Lire: 15:9-17

 

Jésus dit là l’essentiel de l’Evangile : l’amour.

L’amour, c’est la base de tout : c’est ce que Jésus rappelle à plusieurs reprises dans ce qu’on appelle le « sommaire de la loi » :  « tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée et de toute ta force. et : Tu aimeras ton prochain comme toi-même   (Marc 12 :30–31). Aimer Dieu et son prochain, c’est la chose la plus importante, cela remplace tous les commandements, c’est la source de tout bien.

Et par rapport au passage précédent : le meilleur fruit que nous devons donner, c’est l’amour pour les autres, et pour ça, il faut se savoir aimé, et il y a une source d’amour infinie en Dieu pour nous.

Parce que l’amour, ce n’est pas seulement ce que Dieu commande, c’est aussi ce qu’il nous donne. Dans tous les cas, pour aimer, il faut se brancher sur une source d’amour, de bien, et de joie, c’est ce que nous avons en Dieu par Jésus Christ.
Et Jésus n’est pas un tyran qui ordonne ce qu’il ne fait pas, il a montré l’exemple en nous aimant en premier.

Et cette demande de porter du fruit, ça profite aux autres, mais aussi à nous : « je vous ai parlé ainsi afin que votre joie soit complète » : v. 11. La religion de l’Evangile donne beaucoup de joie à celui qui la suit.

[et v. 13 : Jésus nous traite comme des amis, il ne nous donne pas des ordres à obéïr sans comprendre, mais il nous explique et nous traite comme des grands, nous sommes responsables. Et Jésus est notre ami.]

L’amour est partout dans l’évangile de Jean : Jean 3:16 : « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais qu’il ait la vie éternelle ». Là, c’est l’amour que Dieu nous offre et qui donne à celui qui s’appuie dessus et s’en nourrit une dimension extraordinaire et éternelle à sa vie. C’est aussi en Jean 14 (v.15 où Jésus demande de garder les commandements, et que c’est de l’aimer)

Et surtout la première épître de Jean qui parle beaucoup d’amour :
Lire 1 Jean 4 : 7-21. On y trouve là développée l’importance de l’amour avec quelques passages essentiels à connaitre :
1 Jean 4 :8 « Dieu est amour ». C’est connu, important et c’est de là que ça vient. On peut le comprendre dans les deux sens : Dieu se définit le mieux par l’amour qu’il nous donne, ou croire en Dieu, en fait, c’est croire dans l’amour, tout simplement. C’est ce qui est développé en 1 Jean 4 :11 : croire en Dieu c’est compliqué parce qu’on ne sait pas très bien qui il est, mais l’essentiel, c’est d’aimer.

1 Jean 4 :18= « l’amour parfait bannit la crainte ». Et donc puisque Dieu nous aime, nous n’avons pas à avoir peur de Dieu, ni du jugement, ni d’aller en enfer... (voir leçon précédente à propos des sarments jetés au feu, il n’y a pas à en avoir peur).
et enfin 1 Jean 4 :19 « pour nous nous aimons (Dieu ou les autres), parce que Dieu nous a aimé en premier ». C’est essentiel. Dieu n’aime pas seulement ceux qui se comportent bien, mais il aime le premier, et c’est parce que nous sommes aimés par Dieu que nous pouvons aimer. C’est ce qu’on appelle « la grâce ». Dieu nous aime gratuitement et inconditionnellement, c’est le point de départ du bien que nous pouvons faire.

 

Le Cep et les Sarments

 

Retour à la page: Catéchismes et Ecoles Bibliques