L'Exode

Leçon pour Ecole Biblique (enfants de 8 à 12 ans)

Ce dessous, de simples notes pédagogiques, sans autre prétention que de donner des pistes de lecture pour les adultes voulant initier des enfants à la lecture des textes cités.

Elles seront perfectionnées au fur et à mesure, et complétées d'éléments pédagogiques d'animation.

 

Le veau d'or

 

Exode 31:18,   32:1-6 et 15-20
Exode 34:1-4

 

Lire Ex. 31 :18 - Ex. 32 :6
Aaron était le frère de Moise, c’est lui qui devait parler à sa place au peuple, il était aussi responsable de la vie religieuse comme chef des Lévites
On voit là le peuple qui s’impatiente. Nous aussi, parfois nous pouvons avoir l’impression que Dieu nous a oublié ou nous laisse tout seul en bas de la montagne. Il faut patienter. En fait Dieu ne nous oublie jamais.

Et puis notre Dieu n’est pas facile : on ne le voit pas, il n’est pas très concret... Le peuple, est impatient, et il veut une religion plus facile, tout de suite, du visible, et du concret, c’est encore vrai aujourd’hui !

L’autel, c’était le lieu où on faisait les sacrifices, et un holocauste c’était le sacrifice d’un animal entièrement brûlé pour Dieu.

Aaron a eu tort de céder, il faut avoir le courage d’affirmer sa foi et ses opinions, même si tout le monde dit que ça ne vaut rien.

 

Lire: Ex. 32: 15-20
Moïse revient avec les deux tables de la loi. Il est en colère et détruit les tables de la loi. On comprend qu’il soit en colère, mais ce n’était pas une raison pour casser les tables.


Lire: Ex. 34 : 1-4
Dieu ne lui en veut pas... mais il faut tout refaire.

Pour conserver les tables, il fait faire un coffre en bois d’acacia recouvert d’or appelé « Arche d’alliance », elle sera transportée comme un brancard avec deux perches par le peuple et à chaque arrêt, ils dressaient une tente pour l’abrité appelée « tabernacle », ça leur servait de lieu saint, comme une chapelle pour se rappeler la présence et la volonté de Dieu. (cf chap. 36)Commentaire général sur toute cette histoire : ces textes anciens montrent un Dieu qui parle et agit comme des humains. En fait façon de dire les choses. En fait Dieu nous parle, mais pas avec des mots, il nous parle dans notre cœur, quand on pense à lui, quand on prie, il met des idées neuves dans notre esprit. Le récit qui dit que Dieu dicte à Moïse la Loi, c’est sans doute pour dire que Moïse sur la montagne, seul à seul en priant Dieu a compris ce que Dieu voulait pour le peuple et il l’a écrit.

 

 

veau d'or

Les adorateurs du veau d'or

 

 

Retour à la page: Catéchismes et Ecoles Bibliques