Evangile de Jean

Leçon pour Ecole Biblique (enfants de 8 à 12 ans)

Ce dessous, de simples notes pédagogiques, sans autre prétention que de donner des pistes de lecture pour les adultes voulant initier des enfants à la lecture des textes cités.

Elles seront perfectionnées au fur et à mesure, et complétées d'éléments pédagogiques d'animation.

 

Le prologue de Jean

Chapitre 1: La Parole faite chair

Jean est le 4e évangile, le plus complexe; il nous explique les choses de façon intellectuelle alors que les autres nous racontent plutôt une histoire. Jean cherche à expliquer qui est Jésus Christ et ce qu’il nous apporte.

Jean ne parle pas de Noël. Matthieu en parle avec en plus le récit des Mages, Luc aussi, et avec les bergers, Marc n’en parle pas.

Dans Jean, on ne parle pas de la naissance du Christ, à la place, il nous explique qui est Jésus Christ, ce qu'il est venu faire, et pourquoi.

 

Jean 1:1-3 : La Parole

Le début de Jean s’appelle le « prologue ». C’est donc un texte théologique, intellectuel, théorique qui cherche a nous expliquer qui est Jésus Christ.

Les premiers mots : « Au commencement » font référence à la Genèse qui commence de la même manière : « Au commencement, Dieu créa le Ciel et la Terre » (Gen. 1 :1). Dans la Genèse, Dieu a bien créé par sa parole puisqu’il dit la chose et la chose advient : « Dieu dit que la lumière soit et la lumière fut ».

Mais Dieu n’a pas juste créé le monde, il continue d’y agir : aujourd’hui Dieu agit encore dans le monde et il continue de créer. Mais comment ? Pas par des actes magiques. Dieu n’intervient pas brutalement dans le monde, mais il agit par sa parole : il essaye de convaincre, d’appeler, d’inciter les hommes à faire des choses qui vont dans le sens de sa volonté et il l’explique.

Mais la parole, pour être efficace demande l’adhésion. On ne peut pas contraindre par la parole, la liberté de chacun est de choisir d’aller dans son sens ou non. Dieu appelle, mais ne force pas, et sa principale façon d’agir dans le monde aujourd’hui est par ses fidèles accomplissant sa volonté.

Mais comment connaître sa volonté ? Par la Bible. On l’appelle « La Parole de Dieu », même si ce n’est pas Dieu qui a dicté la Bible, mais elle a été écrite par des gens qui ont compris ce que Dieu voulait nous dire. C’est donc un peu abusif de l’appeler « parole de Dieu », mais ce n’est pas faux dans le fond parce qu’elle nous dit le sens de ce que Dieu veut pour nous. Ceux qui ont le mieux reçu la parole de Dieu, on les a appelés « prophètes ».

 

Jean 1 :14: L'incarnation

Et puis la parole de Dieu, elle s’est trouvée toute entière présente dans un homme : Jésus Christ. On dit qu’il a « incarné » cette Parole. Et donc quand il a parlé,  c’est comme si Dieu parlait, et il a agit toute sa vie en conformité avec cette parole. Il est la « Parole faite chair ».

Ca c’est une parole disponible pour tous.

Et puis aussi, Dieu nous parle dans nos cœurs directement, dans la prière, pas avec des mots humains, mais dans notre esprit, en y mettant de l’ordre, en y mettant des pensées justes, ou en nous invitant à nous poser les bonnes questions.

On a donc la parole de Dieu par la Bible, ensuite c’est à nous de trouver directement avec Dieu comment on peut la mettre en pratique, sans intermédiaire, c’est notre responsabilité.

Jean 1 :4-5 : La lumière

La Parole de Dieu est aussi une lumière. Elle n’est pas faite pour nous imposer un chemin, mais pour éclairer notre route, nous aider à bien choisir par nous mêmes.

Le texte qui dit : « Les ténèbres ne l’ont par reçue » (v. 5), parce que cette lumière n’est pas imposée, Dieu ne force pas à l’écouter, certains peuvent rejeter, et beaucoup n’y comprennent rien ou connaissent mal.

Voir Psaume 119 :105, « Ta parole est une lampe à mes pieds, une lumière sur mon sentier ». Ne dit pas que la Parole est le sentier que je dois suivre, mais une lumière sur mon sentier, chacun de nous avons une route personnelle, il faut bien la choisir, avec l’aide de la Parole de Dieu. La Parole de Dieu n’est pas une morale à appliquer, mais une parole qui nous éclaire dans nos choix.

Cf Jean 8 :12 : « Jésus leur dit : je suis la lumière du monde, celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie ».

(NB. Nous retrouvons cette même idée que Jésus nous donne la lumière dans les autres Evangiles, mais d’une manière plus imagée et moins conceptuelle en montrant Jésus qui guérit des aveugles, c’est le même message symbolique bien sûr)

(Et pour comprendre les autres versets de ce chapitre de Jean : « le monde » désigne chez Jean le monde matérialiste, qui ne comprend rien aux valeurs spirituelles.)

 

Jean 1 :18

C’est le résumé de toute l’affaire, mais souvent aujourd’hui traduit de manière fantaisiste : la bonne traduction : « Personne n’a jamais vu Dieu, le fils unique de Dieu qui est dans le sein du père, lui l’a fait connaître ». Dieu n’est pas facile à connaître ou à comprendre, beaucoup passent à côté, Jésus nous a assez bien montré qui il était, qu’il nous aimait en particulier, et fait connaître ce qu’il voulait nous dire.

 

 

ParoleLumiere

La Parole est lumière

 

Retour à la page: Catéchismes et Ecoles Bibliques