Les Juges

Leçon pour Ecole Biblique (enfants de 8 à 12 ans)

Ce dessous, de simples notes pédagogiques, sans autre prétention que de donner des pistes de lecture pour les adultes voulant initier des enfants à la lecture des textes cités.

Elles seront perfectionnées au fur et à mesure, et complétées d'éléments pédagogiques d'animation.

 

Samson et Dalila

 

Juges 13: 1-5, 24: Consécration de Samson et naissance

Samson est l’objet d’un vœux de consécration appelé naziréat, il sera nazir. C’était une coutume de l’Ancien Testament : un enfant était consacré à Dieu dès le ventre de sa mère, l'enfant ne devait pas avoir les cheveux coupés et ne devait pas boire de vin.

Jésus était nazir ? On l’a dit, cela expliquerait son nom de « Jésus le Nazaréen » qui semble difficilement possible à mettre en lien avec sa ville de Nazareth : il était consacré à Dieu avant sa naissance, (a donné l’histoire de la vierge Marie), il avait les cheveux longs, (ou c’est du moins comme ça qu’on le représente !) mais problème : il buvait du vin. Donc non ? Ou alors il n’avait pas tout obéi comme il faut à son vœu ?

 

Juges 14 : 1 et 5-9: Force extraordinaire de Samson

Samson cherche une épouse à Timna, et va se marier avec une Philistine. Les philistins étaient d’autres ennemis jurés d’Israël. (Mais il ne s’agissait pas encore de Dalila). Lors d'une promenade il rencontre un lion et le tue à main nue. De ce lion sort du miel qui le nourrit lui et sa famille.

Le lion représente nos problèmes de tous les jours. Grâce à Dieu nous pouvons tuer le lion, combattre nos problèmes et il en sort quelque chose de doux, de positif. Dieu peut nous aider à réduire à néant ce qui veut nous abattre et même nous aider à en tirer quelque chose de bon et de doux. C'est un retournement de situation comme on en rencontre souvent dans la Bible (cf. Joseph vendu par ses frères ou la mort du Christ). Dieu peut nous aider à retourner les situations. Cf Ps. 126 :6 « il s'en va, il s'en va en pleurant, il jette la semence ;  il s'en vient, il s'en vient dans la joie, il rapporte les gerbes ».

 

[Juges 14 :12, 14-18: Enigme de Samson.

v. 20 : il donne sa femme à son ami.]

 

[Juges 15 : 4-5 , 13-17: les petits renards

Samson met le feu au blé des Philistins grâce aux renards enflammés.
Les Philistins cherchent à se venger. Samson tue 1000 personnes avec une mâchoire d’âne, il est vraiment très fort.]

 

Juges 16 : 4-9, 15-21, 22-31: Samson trahi par Dalila et prisonnier.

Dalila veut faire dire à Samson d’où vient sa force, mais lui donne une fausse explication. (v. 4-9) puis encore (trois fois de suite : cordes neuves, faire 7 tresses sur ses cheveux).

D'où venait la force de Samson ? De ses cheveux, signe de sa consécration à Dieu.

C’est un texte très violent, et dans le fond un peu discutable. Samson était consacré à Dieu mais cela ne veut pas dire qu’il ait été parfait, il a fait beaucoup d’erreurs dont la fin : il a utilisé sa force retrouvée pour se venger, ce n’est pas glorieux (l’histoire aurait pu finir mieux que ça). Il y a dans l’Ancien Testament beaucoup d’histoires violentes de guerres et d’autres choses, nous notre foi c’est la prédication de Jésus Christ dans l’Evangile et ce n’est pas la guerre et la violence. Il faut donc réinterpréter ces textes guerriers comme étant des combats intérieurs contre l’épreuve morale et l’adversité, contre tout ce qui veut nous faire chuter.

Ici nous voyons que la consécration à Dieu donne une très grande force morale et intérieur mais il ne faut pas se séparer de Dieu, cette force n’est pas un dû, elle peut disparaître. Il faut rester uni à Dieu pour conserver sa force et son aide. La force de Dieu qui nous accompagne n’est pas gagnée une fois pour toutes.

 

Samson

Samson brise les cordes qui l'attachaient

Retour à la page: Catéchismes et Ecoles Bibliques