L'Evangile de Matthieu

Leçon pour Ecole Biblique (enfants de 8 à 12 ans)

Ce dessous, de simples notes pédagogiques, sans autre prétention que de donner des pistes de lecture pour les adultes voulant initier des enfants à la lecture des textes cités.

Elles seront perfectionnées au fur et à mesure, et complétées d'éléments pédagogiques d'animation.

 

Les tentations du Christ


Lire: Matthieu 4:1-11

Le Diable n'existe pas en tant que personne ou que force organisatrice; c'est une expression, une image désignant tout le mal qui existe dans le monde. C’est une image pour parler du mal. On a tous la tentation de faire le mal, on dit alors « je suis tenté par le diable ». Ici le texte mentionne le Diable pour dire que ce n’est pas Dieu qui est à l’origine du mal et de la tentation. Il n’est pas responsable des accidents, des maladies etc. Le diable, le mal, sont souvent l’œuvre de l’homme, ou simplement de la malchance. (Certaines Bibles mettent très justement un « d » minuscule à diable au lieu d’un « D » majuscule).

Jésus se retire dans le désert : s’écarter du monde qui nous entoure, s’isoler, prendre du recul… c’est bien, peut-être pas vraiment pendant 40 jours, cela peut-être juste un moment, comme pendant la prière. Mais c’est une bonne chose.

Ces tentations arrivent juste avant que Jésus commence son ministère. Il est tenté de ne pas être fidèle à sa mission. Ce texte résume les trois tentations à dépasser pour devenir fils de Dieu. Pour nous, ce peut être les trois pièges à éviter pour devenir un bon chrétien.

 

Première tentation : la faim

Il s’agit du danger de croire qu’être chrétien donnerait des avantages matériels, ou de vouloir prier Dieu pour la satisfaction de son corps. Cela s’appelle de la superstition. Dieu n’a d’action que dans le spirituel. Dieu n’est pas là pour notre ventre, mais pour nous aider intérieurement et spirituellement. On ne prie donc pas pour le beau temps, les bonnes notes ou autres choses trop matérielles.

Jésus répond que : 1) L'homme ne peut pas être réduit à un estomac (animal). Le but de notre vie ne peut pas être que le plaisir. L'homme ne vit pas que de pain seulement. Dieu, par contre, peut nous donner d’autres nourritures pour affronter la vie : de la patience, l’intelligence, le pardon, l’amour, la confiance… 2) Il ne faut pas vouloir utiliser sa foi, sa prière pour obtenir quelque chose de matériel.

 

Deuxième tentation : tenter Dieu

« Si tu as confiance en Dieu, laisse toi aller… » lui dit en quelque sorte le diable : tentation de ne plus rien faire et de tout attendre de Dieu. Jésus répond que c'est à nous de prendre notre vie en main. Si nous nous laissons tomber, Dieu ne nous relèvera pas malgré nous. Danger de se reposer trop sur Dieu pour faire tout ce que l’on a à faire. Il faut au contraire se sentir responsable de sa vie, et ne pas tout attendre de Dieu, ni qu’il fasse à notre place ce que nous ne faisons pas.

 

Troisième tentation : le pouvoir

La question est en quelque sorte : après quoi court-on dans la vie ?

Dieu, c’est l’amour, le pardon, la paix. Il y a une tentation dangereuse de vouloir mettre sa vie au service d’autres choses moins bonnes pour avoir des avantages personnels. Ou d’être prêt à tout pour se grandir par rapport aux autres.

Il y a toujours tentation d’oublier Dieu. Il faut savoir en quoi l’on croit (en Dieu, ou en l’argent, la méchanceté…) et ce que l’on veut servir, au service de quoi on veut se mettre.

Et est-on prêt à faire le mal pour son propre avantage ? Nous n'avons pas forcément intérêt à être honnête. Il faut donc avoir des convictions et s'y tenir. Moi je décide de servir Dieu, même si j’y perds sans doute en pouvoir et argent.Ce n’est pas Dieu qui tente, néanmoins il est envoyé dans le désert par l’Esprit. Etre fidèle à Dieu, c’est s’exposer à des tentations, des difficultés, il faut le savoir, mais Dieu ne nous laisse pas seuls. A la fin il est dit que « les anges le servent »: les anges, ce sont les « messagers », donc représentent la parole de Dieu. Dans toute notre vie, l'esprit de Dieu et sa parole nous serviront pour nous soutenir.

Et à chaque fois d’ailleurs, Jésus s’en sort grâce à un verset biblique. Dans notre vie, si on connaît bien la Bible, au moment d’une difficulté, un passage peut nous revenir et nous aider. (Ou Dieu met dans notre cœur une bonne parole que nous entendons ou comprenons dans la prière).

NB : Le diable utilise aussi un verset pour tenter Jésus, il peut donc y avoir aussi une mauvaise utilisation de la Bible, certains l’utilisent mal pour la détourner, comme les sectes, il faut se méfier.

 

Tentation

Le Tentateur

 

 

Retour à la page: Catéchismes et Ecoles Bibliques