L'Evangile de Matthieu

Leçon pour Ecole Biblique (enfants de 8 à 12 ans)

Ce dessous, de simples notes pédagogiques, sans autre prétention que de donner des pistes de lecture pour les adultes voulant initier des enfants à la lecture des textes cités.

Elles seront perfectionnées au fur et à mesure, et complétées d'éléments pédagogiques d'animation.

 

La Transfiguration

 

Lire : Matthieu 17:1-8

Jésus est « transfiguré » et apparaît avec Moïse et Elie. Que s’est-il passé vraiment, on ne sait pas très bien, peut-être une façon de parler, les disciples racontent ce qu’ils ont ressenti, Jésus leur apparaît tout à coup lumineux. Ce n’est pas forcément un phénomène physique. Là encore, c’est à comprendre, comme une parabole, à interpréter.

D’abord, Jésus monte sur une montagne. C’est un symbole qu’on connaît. Dans la Bible, sur le sommet des montagnes, Dieu parle. C’est vrai pour Moïse qui voit Dieu au sommet du mont Horeb dans un buisson ardent qui lui parle, puis sur le mont Sinaï où il reçoit la Loi. Dans l’Evangile, Jésus monte sur la montagne pour le « sermon sur la montagne » (Matthieu 5,6,7), et là il commencera par dire les Béatitudes. La situation veut nous montrer que comme Dieu avait parlé à Moïse pour donner la Loi (Torah), là Dieu reparle de nouveau et cette fois par l’intermédiaire de Jésus pour donner une nouvelle Loi.

Ensuite on voit Jésus en discussion avec Moïse et Elie. Moïse, c’est celui qui a donné la Loi, et Elie est le premier des prophètes. (Un prophète ce n’est pas quelqu’un qui prédit l’avenir, mais quelqu’un qui parle au nom de Dieu, à la place de Dieu). Donc Jésus est montré en lien avec la Loi et les Prophètes, ce qui représente tout l’Ancien Testament. Ensuite, Moïse et Elie disparaissent pour laisser Jésus seul, donc à lui seul il remplace tout. Pierre se trompe qui voulait faire une tente pour chacun, donc les mettre dans des cases séparées, non, tous ensemble sous la « nuée » de la présence de Dieu, et ensuite Jésus suffit. De même, nous gardons et étudions l’Ancien Testament parce qu’il est en rapport avec Jésus, mais finalement notre vraie foi, c’est le Nouveau Testament et nous ne croyons pas tout ce qui est dans l’Ancien. (En particulier les histoires de Dieu qui venge ou punit).

Jésus lumineux sur le sommet d’une montagne est une référence à l’Ancien Testament. Du lumineux sur le sommet d’une montagne, c’est le Buisson Ardent, et une montagne où Dieu parle comme sur le Sinaï. Jésus replace les deux : il manifeste la présence de Dieu, il est notre buisson ardent à nous. Et puis sur le Sinaï, Dieu a parlé en donnant la Loi, là Dieu parle aussi, mais pour déléguer la parole à Jésus : « écoutez-le ». Jésus remplace la Loi, la religion n’est plus une loi à obéir, mais une Bonne Nouvelle (sens du mot « évangile ») à vivre nous sommes aimés, pardonnés, graciés, et invités à travailler avec Dieu pour un monde meilleur. Dieu délègue le pouvoir de la parole à son fils, il ne parle plus lui-même, c’est Jésus qui parle de lui-même et Dieu lui fait confiance. (Contre Moïse qui n’a fait que transcrire la Loi de Dieu, et les prophètes qui ne disaient que ce que Dieu leur dictait).

Remarque, la phrase qui vient du Ciel : la même (à peu près) que celle au moment du baptême en Matthieu 3 :17. Alors c’était : « Celui-ci est mon fils bien aimé en qui j’ai mis toute mon affection » Au départ Jésus est juste aimé par Dieu, et en prenant de la maturité, Dieu lui délègue son pouvoir de parole, il lui fait confiance. (Mais au verset 9. Jésus interdit de le dire avant qu’il ne soit ressuscité parce que son message n’est parole de Dieu que s’il est complet, et pour l’instant il ne l’est pas, il ne sera achevé qu’à la toute fin après la résurrection, quand Jésus n’aura plus rien du Jésus purement historique et humain our être tout entière en Dieu).

La première parole de Jésus c’est « levez vous, n’ayez pas peur ». D’abord une invitation à se mettre en marche, et puis une très bonne nouvelle. En Jésus, nous pouvons avoir confiance, il n’y a pas à avoir peur, ni de Dieu, ni de l’avenir, ni de rien. « N’ayez pas peur », c’est un message très important de la Bible, (on dit que ça y est 365 fois dans toute la Bible : une fois par jour de l’année). Quel que soit l’avenir, on peut avoir confiance en Dieu qui nous aide et nous donne tout ce dont nous avons besoin.

( La tradition dit que la montagne était le mont Thabor en Galilée près de Nazareth, la Bible ne le dit pas, mais c’est possible, c’est la seule montagne un peu élevée dans le coin).

 

Transfiguration

La transfiguration

 

Retour à la page: Catéchismes et Ecoles Bibliques