28. Les protestants et la Bible : entre approche fondamentaliste et historico-critique

      - Dieu est-il tout puissant ?

 

Cher Louis Pernot,

Bonjour, je me permets de vous écrire car j'ai toujours un bon souvenir des quelques séances de réflexion au temple de l’Etoile auxquelles j’ai assisté après le culte.

Si cela ne vous dérange pas, je souhaiterai avoir votre opinion sur un sujet qui m'interroge pas mal en ce moment.

Comme vous le savez peut-être, je suis à l’université en Australie et depuis quelques mois, les organisations religieuses de tout bord se relient sur le campus pour essayer de nous « ramener » dans le droit chemin pour certaines, ou juste pour discuter de dieu.

Je ne me considère pas comme religieux mais plutôt entre agnostique et athée. Cependant, un jour, un pasteur est venu sur le campus et j'ai décidé d'aller lui parler. Je lui ai posé quelques questions :

- Croyez-vous en un dieu tout puissant ? il me dit que oui.

- Croyez-vous en votre église (dans le sens actualité, position sur le mariage gay, avortement, etc…) ? il me dit que oui.

- Assumez-vous ce qu’a fait votre église dans le passé au nom de Dieu ?il me répond que oui.

Donc je finis par lui demander s’il pouvait m'expliquer le bienfait des croisades et nombreuses guerres de religion, ou une explication à certains passages de la bible qui me paraissent douteux comme : Tout violeur doit épouser sa victime - Exode 22,16 ; Deutéronome 22,28-29 - sauf s'il l'a violée en ville, auquel cas ils doivent tous les deux mourir. S'il l'a violée à la campagne, lui seul est passible de mort: Deutéronome 22,23-27. Sur ce, il reste sans voix et, prétendant devoir faire autre chose, il part.

Si cela ne vous dérange pas, je souhaiterai avoir votre opinion sur savoir comment peut-on laisser de côté des passages d'un autre temps et refuser d'inscrire la bible dans son temps, comme le créationnisme, avortement ou même le mariage pour tous (qui fut un débat houleux dans la famille).

Amicalement

M.

 

Cher M.

 

Merci pour votre message... J'aime bien les questions théologiques!

Alors donc il y a plusieurs questions, mais en particulier le rapport à la Bible.

Certes, le protestantisme se définit comme admettant une seule autorité qui est la Bible, et les différentes tendances du protestantisme se définissent par rapport au mode de rapport à cette Bible.

Il y a des églises plutôt fondamentalistes, surtout dans ce qu'on appelle les "Evangéliques". Ils croient alors que la Bible est "la parole de Dieu", autrement dit qu'elle est soit carrément "dictée" par Dieu soit en tout cas inspirée très fort et ce qui fait qu'elle ne peut pas se tromper.

Dans nos églises dites "historiques", on a un rapport plus critique par rapport à la Bible.

En général, on admet ce qu'on appelle la "critique historique", c'est à dire qu'il faut replacer les textes dans leur contexte pour voir ce qu'ils pouvaient vouloir dire dans un contexte donné, tant social que culturel et scientifique.

D'une façon plus générale, la lecture qui est faite alors est d'en trouver une lecture "théologique" et de ne pas chercher dans la Bible des réponses directes aux autres questions de nature par exemple scientifiques, morales ou sociales. Ainsi pense-t-on que la bible ne dit pas comment le monde a été créé, et en tout cas certainement pas en 7 jours, et on ne peut y trouver une idée utilisable aujourd'hui du mariage, ni du rapport à l'homosexualité, tout cela n'étant pas, je crois des questions théologiques. Mais dans la Genèse, par exemple, je crois qu'il est question de ce qu'est l'expérience de l'homme par rapport à Dieu, à l'universel, à la morale, à la culpabilité etc...

Et puis plus personnellement, je vais plus loin dans cette critique, je ne suis pas le seul dans cette démarche, mais je vais sans doute plus loin que beaucoup de mes collègues.

Je crois que l'Ancien Testament n'est ni dicté ni "révélé", mais est le récit de la quête de Dieu, ou d'une certaine théologie par un peuple. Je crois que cette quête du peuple juif est particulièrement intéressante, et si je suis chrétien, c'est parce que je crois qu'elle a abouti à quelque chose que je mets plutôt au sommet: la prédication du Christ qui a une certaine vision de ce que devrait être l'homme, la société, le rapport à Dieu etc... Et je crois en effet que l'Evangile est un beau programme, et qu'il n'y a pas d'autre voie pour l'humanité que le pardon, l'amour, le service, la quête de la paix de la fraternité etc...

Et donc je regarde cette quête millénaire qui a abouti au christ avec le plus grand intérêt, et je crois qu'il  y a des intuitions géniales dans l'Ancien Testament. Mais bon voilà, il y a aussi beaucoup de scories, et de choses archaïques. En particulier tout ce que vous citez, et on pourrait en trouver d'autres sans difficulté. Mais ces errances n'enlèvent pas les passages merveilleux, comme le Psaume 23, certains passages d'Esaïe ou etc...

Ensuite même l'Evangile n'est pas à prendre tel quel pour l'appliquer, il est forcément aussi pris dans une certaine culture, et il faut donc le décoder, il faut le transposer, l'actualiser, voir en quoi les intuitions du Christ peuvent être encore pertinentes aujourd'hui. C'est le travail du théologien, et du prédicateur en particulier. La prédication est le travail du théologien pour partir de l'Evangile et le réinterpréter pour qu'il puisse devenir pertinent pour aujourd'hui.

 

>>> Et puis autres questions que vous citez en passant: 

Personnellement je ne crois pas à la "toute puissance" de Dieu.

Je crois que c'est une vision enfantine et primitive de Dieu. Dieu n'est pas la fée clochette, et je ne crois aucunement dans un Dieu qui pourrait tout faire et n'importe quoi, ni dans un Dieu qui serait alors responsable du mal, des catastrophes naturelles etc... Je ne crois pas non plus que le monde soit le chef d'oeuvre de Dieu, ou alors il y aurait beaucoup de critiques à faire. Mais je crois que Dieu est une puissance qui pousse le monde (et nous) dans un certain sens qui est celui de l'évolution, de la complexification, et pour nous, du bien et de l'amour etc...)

Donc Dieu n'est pas tout puissant, loin de là, mais il n'est pas rien, et il nous invite a oeuvrer avec lui pour le monde de demain qui est  en train se se faire et de se créer...

Bon, et pour le mariage homosexuel, je ne sais pas, je ne pense pas que ce soit une question directement théologique.

Voilà quelques éléments...

Bonnes réflexions...

Et ne vous laissez pas impressionner par les Ayatollah de la foi qui existent aussi, malheureusement dans le monde chrétien, et même protestant!!!

 

Très amicalement à vous 

Louis Pernot

 

 

Réagir sur ce sujet Poser une question