Le temple de l'Etoile

Le temple de l'Etoile

A deux pas de l'Etoile, une église chrétienne pour tous ceux qui veulent vivre ou transmettre leur foi intelligemment

Un temple protestant ouvert au plein coeur de Paris

Voir plus
Bienvenue

Bienvenue

Une communauté tolérante, des enfants et des jeunes en quantité, et deux bons pasteurs!

Communauté nombreuse avec beaucoup d'enfants et de familles

On est comme ça!

On est comme ça!

Un savant mélange entre la tradition et une théologie contemporaine et audacieuse

Joie, liberté et responsabilité autour de la réflexion sur ces belles pages de l'Evangile

Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2015 JoomlaWorks Ltd.

 

Pour pouvoir comprendre ce que signifie "être sauvé", il faut d'abord avoir éprouvé en soi-même le sentiment d'être perdu.

Je vais vous donner quelques exemples.

Imaginez quelqu'un qui est très malade. Tout le monde pense qu'il va mourir. On dit : "il est perdu". Et puis tout à coup, on apprend que l'on vient de découvrir un médicament qui peut le guérir. Et on s'écrie avec un immense soulagement : "il est sauvé". Oui ce remède, c'est son salut. Il lui rend la vie. Et ce remède, on le reçoit comme une grâce, car on n'est pour rien dans sa découverte. C'est un peu ce que dit l'apôtre Paul : "nous sommes sauvés par grâce, sans que nous n'y soyons pour rien".

Autre exemple. Vous vous souvenez du fils prodigue. Il a quitté la maison paternelle et maintenant il n'a plus de quoi vivre. Et il pense : "je suis perdu", et il décide de retourner chez son père. Mais il a peur d'être traité comme un moins que rien. Et puis voilà que, au moment où il arrive, il voit son père qui court vers lui, les bras ouverts pour l'embrasser. Et le fils s'exclame : "je suis sauvé". Oui cet accueil de son père, pour lui, c'est un don du ciel. Ainsi, être sauvé, c'est découvrir que quelqu'un nous aime, même lorsque l'on se sent sale, sali, et indigne d'être aimé. Le théologien Tillich a dit que être sauvé, c'est découvrir que l'on est aimé tout en sachant que l'on est indigne d'être aimé.

Dernier exemple. Vous vous souvenez de l'histoire de la femme adultère. On l'attrape et on se prépare à la lapider. C'est sûr, elle est perdue. Mais voilà que Jésus arrive et prend sa défense. Et elle est sauvée, parce qu'elle a trouvé quelqu'un qui ne la juge pas et qui la protège. Etre sauvé, c'est trouver un refuge inattendu quand on est en pleine déroute. C'est trouver une main à laquelle on peut s'accrocher. C'est trouver une parole qui vous ouvre un chemin nouveau. C'est découvrir, tout d'un coup, que Dieu est le défenseur des pauvres, des pécheurs, et même des femmes adultères.

Je voudrais encore ajouter un point à propos du salut. Certains disent que "être sauvé", c'est aussi, et même surtout, être sauvé après la mort. C'est être sauvé de la mort. Le salut, c'est la vie éternelle. Certains y croient. D'autres non. Eh bien moi, j'y crois.

Je compare l'éternité de Dieu à une bande magnétique qui enregistre ce qui se passe ici-bas dans l'histoire des hommes. Et qui le garde en mémoire, même après leur mort.

Cette image de la bande magnétique, elle n'est pas dans la Bible, bien sûr ! Mais il y a dans le Saint Livre une image très proche. C'est celle de la moisson que l'on trouve en particulier dans la parabole du bon grain et de l'ivraie (Mat 13,30). Elle nous dit que Dieu, le Dieu éternel, recueille la moisson de nos vies et qu'il garde cette moisson dans le grenier de son éternité, on pourrait dire sur la bande magnétique de son éternité. Mais, heureusement, nous dit la parabole, il ne moissonne pas tout. Il moissonne le bon blé et il laisse l'ivraie. Le blé, le bon blé que Dieu moissonne, c'est le blé de ce qu'il y a eu de foi, de confiance, d'espérance et d'amour dans chacune de nos vies. Et ce qu'il y a eu dans nos vies d'égoïsme, de mesquineries et d'ivraie, Dieu le laisse à la cendre et à la poussière. Et c'est très bien ainsi.

Mais avec les quelques fils d'or que nous avons tissés dans notre vie, Dieu tissera fil-à-fil l'étoffe de notre vie éternelle.

Alain Houziaux

Cette semaine

> Culte du dimanche matin

Dimanche 26 juin à 10h30

Prédication par le professeur Frédéric Chavel

 

> Culte du dimanche soir

Dimanche 26 juin à 18h30

Prédication par Christine Sauvage

Juillet 2016

Cultes à 10h30 :

 
Dimanche 3 juillet

Prédication par le pasteur Florence Blondon

 

Dimanche 10 juillet

Prédication par le pasteur Florence Blondon

 
Dimanche 17 juillet

Prédication par le pasteur Florence Blondon

 
Dimanche 24 juillet

Prédication par le pasteur Louis Pernot

 

Dimanche 31 juillet

Prédication par le pasteur Florence Blondon

 

(pas de culte à 18h30 et garderie en libre service)

Et puis...

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle :

https://madmimi.com/signups/108973/join

 

Prédication express vidéo:

L'essentiel de la prédication du dimanche en moins de 3 minutes!

 

youtube logoRetrouvez toutes nos vidéos sur la chaîne de l'Etoile et abonnez vous!

 

 

Ascension par Louis Pernot

 

La résurection du fils de la veuve de Naïm

 

Je ne crois que ce que je vois? par Louis Pernot

 

 

Bulletin

Téléchargez là le dernier bulletin de "la lettre de l'Etoile" pour l'été 2016

LettreEtoile1606.pdf

 

Téléchargez là le catalogue de toutes les activités 2015-2016 et renseignements pratiques

Activités 2015.2016.pdf

 

Culte du soir à 18h 30

C'est tous les dimanches

Un culte pour tous ceux qui ne peuvent pas venir le dimanche matin, un peu moins formel certainement, mais avec à peu près la même prédication que le matin normalement.

 

 Consultez ou téléchargez en pdf le planning général de toute l'année

iconePDF

Le planning de l'année 2015-2016

 

 Consultez ou téléchargez en pdf le planning prévisionnel pour l'année prochaine

iconePDF

Le planning de l'année 2016-2017

 

Consultez le
tableau des cultes