Faut-il croire dans les miracles de l’Evangile ?

 

La plupart des miracles de l’Evangile sont des guérisons. Il n’est pas difficile de penser que Jésus aie pu être un guérisseur comme il y en a encore aujourd’hui beaucoup dans certaines régions du monde. Sans doute avait-il une certaine connaissance empirique, et Jésus devait avoir un charisme fort qui pouvait transformer ceux qui se trouvaient devant lui et faisant du bien, en particulier sur toutes les maladies à composante plus ou moins psychosomatique.

Ces guérisons montrent que Jésus se préoccupait de la dimension physique de la vie des gens, ne prêchant pas juste le refuge dans le spirituel. Mais chacun de ces guérisons sert aussi de parabole. Ainsi la guérison d’un aveugle montre-t-elle, même pour ceux qui ne sont pas atteints de cécité physique comment Dieu peut nous aider à y voir plus clair dans notre vie et à trouver une visée qui nous oriente.

Peu importe donc l’événement physique à la base des récits de miracles, ce qui compte c’est à chaque fois comment on peut en faire une bonne nouvelle pour chacun ici et maintenant en les lisant symboliquement.

 

Louis Pernot
Réagir sur ce sujet Poser une question